scoop Facebook



Accueil > Étape 7

7
20

 PLAN 

Quartier : Port et avant-port
Lieux mentionnés : Tour François 1er. Rue de Paris. Ingouville.


L’ancienne tour François I<sup style='font-size:0.5em;'>er</sup>, photographie L’ancienne tour François I<sup style='font-size:0.5em;'>er</sup>, photographie

©Archives Municipales

Quai Southampton, 2014 Quai Southampton, 2014

©Estelle Coletta

L’ANCIENNE TOUR FRANCOIS 1ER
PAR STENDHAL

FORMER FRANCIS I TOWER
IN STENDHAL’S MEMOIRS OF A TOURIST

Stendhal (1783-1842) évoque Le Havre dans Mémoires d’un touriste. Son personnage contemple la ville depuis la tour François 1er, qui se trouvait à l’entrée du port jusqu’en 1861.

Stendhal (1783-1842) describes Le Havre in Memoirs of a Tourist. His character gazes at the city from the Francis I tower, which stood at the entrance of the port until 1861.

« Ma première sortie a été pour la plate-forme de la tour de François Ier […] En faisant le tour de l’horizon avec ma lorgnette, j’ai découvert le charmant coteau d’Ingouville que j’avais parfaitement oublié ; il y a plus de sept ans que je ne suis venu en ce pays.
J’ai descendu deux à deux les marches de l’escalier de la tour, et c’est avec un plaisir d’enfant que j’ai parcouru la belle rue de Paris qui conduit droit à Ingouville. Tout respire l’activité et l’amour exclusif de l’argent dans cette belle rue ; on trouve là des figures comme celles de Genève : elle conduit à une place qui est, ce me semble, l’une des plus belles de France. »

STENDHAL, Mémoires d’un touriste, 1838. Citation extraite de Voyage en France, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, p. 337.

Écoutez l'extrait

Lecture Jean-Pierre Guiner; prise de son Dan Hérouard

« Le Havre », gravure N et B dans « Département de la Seine Inférieure (ci-devant Haute-Normandie) » « Le Havre », gravure N et B dans « Département de la Seine Inférieure (ci-devant Haute-Normandie) »

© Coll. particulière

<i>L’Hôtel de ville et la tour François I<sup style='font-size:0.5em;'>er</i>, 1856, huile sur bois, 16 x 38 cm <i>L’Hôtel de ville et la tour François I<sup style='font-size:0.5em;'>er</i>, 1856, huile sur bois, 16 x 38 cm

© MuMa

<i>Vue d’un port</i>, dessin au crayon <i>Vue d’un port</i>, dessin au crayon

© RMN, Musée du Louvre

<i>Hâvre vue de la tour et de l’entrée du port</i>, 1825, Gravure couleur, Thales FIELDING, extrait de <i>Voyage pittoresque dans les ports</i> <i>Hâvre vue de la tour et de l’entrée du port</i>, 1825, Gravure couleur, Thales FIELDING, extrait de <i>Voyage pittoresque dans les ports</i>

©Bibliothèque Armand Salacrou

La tour François I<sup style='font-size:0.5em;'>er</sup>, Photographie La tour François I<sup style='font-size:0.5em;'>er</sup>, Photographie

©Archives Municipales

Plan de la ville et citadelle du Havre de Grâce, dessin aquarellé par Le Prévost Plan de la ville et citadelle du Havre de Grâce, dessin aquarellé par Le Prévost

©Bibliothèque Armand Salacrou

Plan et coupe de la Tour François 1<sup style='font-size:0.5em;'>er</sup> et du magasin à poudre en 1774, plan aquarellé Plan et coupe de la Tour François 1<sup style='font-size:0.5em;'>er</sup> et du magasin à poudre en 1774, plan aquarellé

©Archives Municipales

Quai Southampton, à l’emplacement de l’ancienne Tour Francois 1er, est, 2013 Quai Southampton, à l’emplacement de l’ancienne Tour Francois 1er, est, 2013

©DL

<i>Entrée du port du Havre</i>, 1834, huile sur toile, 325 x 253 cm <i>Entrée du port du Havre</i>, 1834, huile sur toile, 325 x 253 cm

© MuMa

Vue de la ville du Havre, dessin aquarellé, par Le Prévost, 1690 Vue de la ville du Havre, dessin aquarellé, par Le Prévost, 1690

©Bibliothèque municipale du Havre

Vue du port depuis la tour François Ier, photographie Vue du port depuis la tour François Ier, photographie

©Archives Municipales

> Les représentations de la tour François 1er
     Descriptions of Francis I tower

Construite aux premiers temps de la cité, la tour François 1er a longtemps figuré comme l’un des emblèmes de la ville. Elle fut détruite en 1861, en même temps que les fortifications qui entouraient la cité.

Avant cette date, elle est mentionnée par plusieurs hommes de lettres, de même qu’elle apparaît dans de nombreuses gravures et toiles. Elle figure dans les Mémoires de Guillaume de Marceilles (v. 1517-1594) au XVIe siècle, dans la première histoire de la ville. Au XVIIIe siècle, la femme de lettres Marie Le Masson Le Golft (1749-1826) lui consacre une description dans son ouvrage Coup d’œil sur l’état présent et ancien du Havre.

Au XIXe siècle, la tour est notamment évoquée par Gérard de Nerval (1808-1855) lorsqu’il relate son voyage vers l’Angleterre. Elle figure également dans les premiers guides de voyage de l’époque romantique, tels ceux rédigés par Abel Hugo (1798-1855), frère du poète, dans La France pittoresque, ou par Joseph Morlent (1793-1861), figure locale, dans son Voyage historique et pittoresque du Havre à Rouen. Jules Janin (1804-1874) dépeint aussi la tour dans son Voyage de Paris à la mer.

The Francis 1st tower, which was built in the early days of the city, was for a long time one of the symbols of Le Havre. It was destroyed in 1861, at the same time as the fortifications that surrounded the city.

[Read more]

Centrale Ville Haute Centrale Ville Haute

©PhBreard, VduH

Centrale Vue Bassin Centrale Vue Bassin

©PhBreard, VduH

Centrale Forme 7 Centrale Forme 7

©PhBreard, VduH

> À l’horizon, les tours de la centrale
     Another place on the skyline

Depuis l’emplacement de l’ancienne tour François 1er, on peut apercevoir ces autres tours que forment les cheminées de la centrale thermique EDF. Édifiées en 1966, elles font depuis lors partie intégrante du paysage urbain havrais. L’auteur contemporain Benoît DUTEURTRE les décrit dans son roman L’Été 76 (2011). Ces tours marquent le commencement de la zone industrielle du Havre, dominée par des élévations formées par les torchères et les cheminées, et dont l’esthétique particulière a été célébrée par plusieurs écrivains.

Philippe HUET, dans son roman noir La Nuit des docks (1995), consacre une description au quartier des Neiges, qui jouxte la centrale thermique.

Jean ROLIN évoque ce même paysage industriel dans Terminal Frigo (2005).

From the location of the former Francis 1st tower, other towers can now be seen: the chimneys of the EDF thermal power station.

[Read more] [Read more]