scoop Facebook



Accueil > Étape 10

10
20

 PLAN 

Quartier : Centre reconstruit
Lieux mentionnés : Quais. Bassin du commerce.


Bassin du Commerce Bassin du Commerce

©PhBreard, VduH

<i>Le Bassin du commerce</i>, Le Havre, 1892 <i>Le Bassin du commerce</i>, Le Havre, 1892

© Coll. privée

LE BASSIN DU COMMERCE
VU PAR GEORGES LIMBOUR

BASSIN DU COMMERCE
SEEN BY GEORGES LIMBOUR

Dans sa nouvelle « Le panorama », l’écrivain et poète havrais Georges Limbour (1900-1970) évoque le bassin du Commerce, lieu d’un rendez-vous amoureux.

In his short story “Le Panorama”, writer and poet Georges Limbour (1900-1970), from Le Havre, describes the Bassin du Commerce, where a love date takes place.

« Ils s’étaient donné rendez-vous pour le lendemain matin, après l’école, sur le quai, en face le marché aux fleurs […]

Arrivé le premier, il s’assit sur une chaîne entre deux bornes, au bord du quai. Un long yacht blanc était amarré en face de lui, et d’autres plus loin, à voiles et à vapeur. Leurs reflets blancs étaient au-dessous d’eux, endormis, et sur une eau si calme qu’ils pourraient être entraînés dans le départ sans se réveiller. En revanche l’eau bleutait le flanc des quilles. Ces magnifiques navires de luxe, endormis dans ce bassin depuis cent ans merveilleux, qui n’attendaient qu’un caprice de femme, le signal d’un voile pâle, pour se détacher lentement de la pierre et franchir là-bas le pont tournant de l’écluse. »

Georges LIMBOUR, « Le Panorama » ©Gallimard / La NRF, 1935. Citation extraite de Contes et récits, p. 82. www.gallimard.fr

Écoutez l'extrait

Lecture Jean-Pierre Guiner; prise de son Dan Hérouard

Georges Limbour

© DR

XVIe-XVIIIe XIXe XXe < 1944 XXe > 1944 XXIe
Genre : Nouvelle



En savoir plus

<i>Crépuscule sur le bassin du commerce</i>, vers 1892, huile sur toile, 40 x 55, 5 cm <i>Crépuscule sur le bassin du commerce</i>, vers 1892, huile sur toile, 40 x 55, 5 cm

© MuMa, Le Havre

<i>Étude de ciel sur le bassin du commerce</i>, vers 1892 <i>Étude de ciel sur le bassin du commerce</i>, vers 1892

© MuMa

Passerelle Bassin Commerce Passerelle Bassin Commerce

©PhBreard, VduH

<i>Impression Soleil Levant</i>, huile sur toile, 1872 <i>Impression Soleil Levant</i>, huile sur toile, 1872

© Musée Marmottan

Pierre Jean Roche, Bassin du Commerce vers 1890 - 1899 Pierre Jean Roche, Bassin du Commerce vers 1890 - 1899

©Bibliothèque Armand Salacrou

<i>Tournée</i>, 2011 <i>Tournée</i>, 2011

©Les films du poisson

 <i>Tournée</i>, Mathieu Amalric, Mimi Le Meaux, membres de la troupe « New burlesque », bassin du commerce. 00 :08 :03 du film.  <i>Tournée</i>, Mathieu Amalric, Mimi Le Meaux, membres de la troupe « New burlesque », bassin du commerce. 00 :08 :03 du film.

© Les films du poisson

> Les représentations du Bassin du commerce
     Descriptions of the bassin du Commerce

Le bassin du Commerce est souvent représenté dans la seconde moitié du XIXe siècle, tant en littérature qu’en peinture. Gustave Flaubert (1821-1880) en propose une description dans la première version de son Éducation sentimentale, dans laquelle deux amants séjournent au Havre avant de partir pour les Amériques. Guy de Maupassant (1850-1893) évoque le bassin dans Pierre et Jean. Hector Malot (1830-1907) lui consacre de fort belles pages dans Romain Kalbris.

Dans un tout autre registre, le quai George-V, qui longe le bassin, est le quartier de Gustave Masurier, le journaliste-enquêteur apparaissant dans trois romans noirs de Philippe Huet (1945-), Quai de l’oubli, La nuit des Docks et Les égarés de la plage.

Le bassin a également sollicité l’imaginaire des peintres impressionnistes, notamment Eugène BOUDIN (1824-1898), qui lui a consacré plusieurs études et toiles, Claude MONET . Ce bassin, et les bassins du Havre de façon plus générale, ont aussi inspiré, entre autres, Gustave CAILLEBOTTE (1848-1994), William TURNER (1775-1851) puis, au XXe siècle, Georges BRAQUE (1882-1963), Paul SIGNAC (1863-1935) et Maurice de VLAMINCK (1876-1958).

Sans doute encouragé par son ami Georges BRAQUE, Pablo PICASSO (1881-1973) séjourna au Havre au début du XXe siècle et produisit une toile représentant des bateaux, Souvenir du Havre.

Le bassin du commerce apparaît au cinéma dans le film Tournée (2011), de Mathieu AMALRIC (1965-).

In the second half of the 19th century, the Bassin du Commerce is often referred to by both authors and painters. Gustave Flaubert (1821-1880) described it in his first version of Sentimental Education, in which two lovers stay in Le Havre before leaving for the Americas. Guy de Maupassant (1850-1893) mentioned the Bassin in Pierre and Jean.

[Read more]