Le nom sur le bout de la langue

« Nous quittâmes l’Eure et la rive de l’Avre. J’avais deux ans. Nous déménageâmes en Normandie, au Havre. Le port, la ville commençaient à se reconstruire. Nos chambres donnaient sur des ruines sans fin au bout desquelles on percevait la mer. »

Pascal QUIGNARD, Le Nom sur le bout de la langue©POL, 1993. Citation extraite du volume Folio, p. 55.



Lieux : Étape 12 - Port. Mer.
Quartier : Centre reconstruit
Epoque : XXIe
Genre : Essais

Écoutez l'extrait :

Lecture Jean-Pierre Guiner; prise de son Dan Hérouard © POL