Mort à crédit

« On discernait bien les navires, de cet endroit-là, les venues, les rencontres du port… C’était comme un vrai jeu magique… sur l’eau à remuer de tous les reflets… tous les hublots qui passent, qui viennent, qui scintillent encore… […]

Mon père, il se méfiait des jeux de l’imagination. Il se parlait tout seul dans les coins. Il voulait pas se faire entraîner… À l’intérieur ça devait bouillir…
Au Havre, qu’il était né. Il savait tout sur les navires. »

Louis-Ferdinand CÉLINE, Mort à crédit©Gallimard, 1936. Citations extraites du volume Folio, p. 229 et 60.



Lieux : Étape 6 - Port.
Quartier : Port et avant-port
Epoque : XXe < 1944
Genre : Roman
Edition : Gallimard

Écoutez l'extrait :

Lecture Jean-Pierre Guiner; prise de son Dan Hérouard © Gallimard