La première histoire du Havre

« Pendant que Sa majesté fut en cette ville, on lui dressa deux belles et grandes buttes de terre pour tirer à l’arc, activité dont il se délectait fort […] Et comme ils en étaient à débattre de ce tir, il arriva en rade un grand navire d’un nommé Boutard de Jumièges, venant de Barbarie, qui tira plusieurs coups de canon, raison pour laquelle le roi, les princes et seigneurs interrompirent leur jeu et se firent apporter des robes fourrées de loup et des manteaux, puis s’en coururent sur la jetée en dehors de la ville pour s’y mettre au bout. Et, alors même qu’ils étaient au bord de celle-ci, la mer qui était fort rude et impétueuse les mouilla tant en passant et repassant par dessus la jetée que le roi et les autres s’émerveillèrent fort de l’incommodité de ce lieu, en disant que sans doute, un jour, les habitants seraient submergés. »

Mémoires de Guillaume de MARCEILLES : la première histoire du Havre [1587-1594] / édition établie par H. Chabannes, J.-B. Gastinne et D. Rouet, Éditions L’Écho des Vagues, 2012, pp. 171-175.



Lieux : Étape 5 - Jetée. Mer. Rade.
Quartier : Port et avant-port
Epoque : XVIe-XVIIIe
Genre : Historiographie
Edition : L’Écho des Vagues

Écoutez l'extrait :

Lecture Hervé Chabannes; prise de son Dan Hérouard