Antiquitez du Havre de Grâce

« Le sieur de Marseilles décrit les cérémonies de cette entrée que firent Leurs Majestez : entrants par la porte du Perrey, elles y furent saluez de la mousquetade de huit cents jeunes hommes tous au dessous de l’âge de vingt ans, revêtus chamarez de tafetas noir et blanc qui servirent de passe temps au roy pendant son séjour qu’il y fit. Il remarque qu’un jour, le roy disputant avec les princes d’un coup d’arc tiré par luy aux buttes, le bruit du canon d’un vaisseau arivant en rade les fit quitter le jeu et qu’à l’instant le roy et les seigneurs coururent sur la jettée de hors la ville pour se mettre sur le haut d’icelle, où ils se firent aporter des robes fourées de loup et des manteaux qui néantmoins ne les purent garantir des incommoditez de la mer, car en passant et repassant par-dessus la jettée et mesme pendant qu’ils furent sur le port d’icelle, la mer qui estoit fors impétueuse les mouilla tellement que le roy s’étonna de l’incommodité de ce lieu et dit qu’il estoit à craindre qu’un jour les habitants ne fusent submergez […] »

Jean LAIGNEL, Antiquitez du Havre de Grâce. Une histoire inédite écrite en 1711 / texte établi par Hervé Chabannes et Dominique Rouet, Presses universitaires de Rouen et du Havre, 2010, pp. 92-93.



Lieux : Étape 5 - Jetée. Mer. Porte du Perrey.
Quartier : Port et avant-port
Epoque : XVIe-XVIIIe
Genre : Historiographie
Edition : Presses universitaires de Rouen et du Havre

Écoutez l'extrait :

Lecture Hervé Chabannes; prise de son Dan Hérouard.


  < Retour